Page en cours de chargement

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

Je comprends

Belledonne – Cime de la Jasse

Reportage

Sur le site GTA il y a 10 inscrits, au départ de Lyon pour cette rando.

C’est donc à dix que nous nous retrouvons à Parilly à 7h du matin, sauf que les dix ne correspondent pas tout à fait au listing, puisque quelqu’un s’est désisté alors que quelqu’un d’autre n’était pas inscrit. Donc, le covoiturage ne change pas : nous remplirons deux voitures, celle de René et celle de Jean.

On ne part qu’avec un tout petit quart d’heure de retard.

Ce petit quart d’heure de retard, bizarrement, va se répercuter sur l’heure de rendez-vous sur le parking du Muret, au-dessus du hameau de Prabert. (C’est curieux cette loi de cause à effet !!!), et c’est donc vers 9h15 que nous retrouvons Francis, Cath et Denis pour partir sur le chemin.

Nous démarrons donc à 13, mon nombre fétiche.

Comme toujours en Belledonne, le terrain n’est pas très confortable : il présente beaucoup d’irrégularités, de cailloux et de racines.

Étant donné qu’on a 1150m de dénivelé à gravir, on ne traîne pas trop et on ne s’arrête pas beaucoup non plus.

Il ne fait pas grand beau, quelques nuages obscurcissent le ciel, atténuant ainsi la chaleur déjà assez élevée ce matin.

La nature est bien sèche, on voit que la pluie a manqué dernièrement.

D’ailleurs les trois petits Lacs de Vénetiers sont tout desséchés, l’un d’entre eux en tout cas, et les deux autres font grise mine… Même Christine, j’en suis sûre, ne s’y serait pas baignée, car si la fraîcheur ne lui fait pas peur, il faut que le lac soit beau et invitant pour qu’elle saute dedans !

A la dernière pause, nous atteignons le Col de la Jasse, à 13h. Il ne reste plus que cent mètres à gravir, et René nous dit qu’il nous faudra vingt minutes.

Là-haut, la vue devrait être magnifique avec un panorama à 360 degrés autour de Belledonne, sauf qu’aujourd’hui, malheureusement, il y a du brouillard assez dense, et on ne verra rien du tout, c’est garanti !!!

Pour cette raison, Marie n’a pas envie de monter jusqu’en haut, Michel M. se sent fatigué et n’a pas envie de poursuivre non plus, et moi, je suis carrément épuisée, alors, nous formons un petit groupe de trois à rester au Col pour nous prélasser et manger un peu, en attendant que les dix autres se lancent, vaillamment, à l’assaut du sommet encapuchonné de brouillard !!!

Ils ne tardent pas à nous rejoindre pour attaquer le piquenique. Ils confirment : On n’y voyait rien de là-haut.

Contrairement à d’habitude, il n’y a pas de vin, ni rouge ni blanc, s’agirait-il d’un petit coup de mou à GTA ?

Mais par contre, les desserts sont au rendez-vous. Plusieurs personnes partagent chocolat et biscuits, et bien sûr, deux pâtissières hors pair, nous ont concocté des gâteaux maison. Colette, avec son gâteau framboise-amendes, un grand classique toujours aussi savoureux, et Catherine et Denis avec leurs petits cookies innovants, servis avec thé ou café, au choix.

On aurait bien envie de faire la sieste pour digérer tout cela, car malgré l’absence de soleil, il fait quand-même bien doux, mais il est trop tard, alors, il faut redescendre.

Ce n’est plus la saison des fleurs et la végétation n’a pas encore revêtue sa robe automnale, alors, nos accompagnateurs sont au chômage technique quant au (travail) de description de paysage dont certains d’entre eux s’acquittent souvent avec brio, il faut bien le reconnaitre !

Nous arrivons aux voitures vers 17h30. Tout le monde est bien content, et là encore, nous ne tardons pas à rentrer à Lyon pour ne pas arriver trop tard.

Merci René pour ce joli sommet, d’un niveau bien relevé, même si le panorama promis a été un peu occulté par le brouillard. Comme d’habitude, c’est la montagne qui décide de ce qu’elle veut bien nous offrir, quand elle le souhaite !

Jocelyne BRIGGS      

Description

16 septembre 2018

Les inscriptions à cette randonnée sont fermées.

Activité

Montée vers la cime de la Jasse, sommet panoramique du massif de Belledonne, en passant par les lacs de Vénetier. Retour par le même itinéraire.

Cotations

Dénivelé : 1150m
Durée : 5h30
Cartographie : IGN 3335ET Bourg-d’Oisans – Alpe d‘Huez

Équipement

Chaussures de marche, sac-à-dos, bâtons de rando, vêtements de saison, crème solaire, lunettes de soleil, pharmacie personnelle, cape de pluie.
Prévoir également 1 pique-nique de midi, eau, barres énergétiques…

Animateur

René Court

Date de l’évènement et rendez-vous

Dimanche 16 septembre 2018

Rendez-vous au parking du Muret, au-dessus du hameau de Prabert, à 9h00.

 

Télécharger la fiche