Page en cours de chargement

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

Je comprends

Bugey – Cascade de Clairefontaine et Belvédère de Sérémont

Reportage

DIMANCHE 12 MAI 2019 : Sortie dans le Bugey

C’est Michel LANDRY qui nous propose une sortie ce dimanche (dernier jour officiel des Saints de Glace), et elle va rencontrer un franc succès, puisque nous serons 16 marcheurs au total !!!
Nous partons à onze personnes dans trois voitures au départ de Lyon et traversons de jolies vallées boisées pour atteindre Virieu-le-Grand dans le Bugey. Là-bas, nous retrouvons Sophie et Stéphane avec leur fils Martin, ainsi que Sylvie et Francis qui viennent tous d’Annecy.
Le démarrage est un peu difficile, car tout le monde part dans tous les sens, vers la boulangerie, les toilettes, etc. (quelque peu dissipés, les adhérents GTA, ce matin !!!), mais finalement on part à 9h30 en longeant l’Arène, rivière tumultueuse qui me paraît très joyeuse, car j’imagine que le niveau d’eau a dû remonter légèrement grâce aux pluies de ces derniers jours.
De temps en temps, quelques gouttes d’eau viennent se mêler au vent. Cette légère pluie reviendra plusieurs fois dans la journée. Il ne fait pas chaud, mais meilleur que dimanche dernier, tout de même. Très vite, nous atteignons la cascade de Chanteclair où se sont arrêtés un certain nombre de gens, dont plusieurs photographes professionnels qui sont là avec tout leur matériel, les trépieds, etc. La luminosité doit être favorable aujourd’hui pour de belles photos, j’imagine.
La cascade, divisée en plusieurs filets d’eau descend en bondissant de gradin en gradin, sur les rochers moussus. Ceux-ci forment par endroits des cavités telles des grottes miniatures derrière le rideau d’eau. C’est très joli, mais on continue la montée. Celle-ci sera très variée, entre les petits raidillons pleins de racines, les passages raides et glissants, les zones plus planes et tranquilles, et les petits segments de routes que nous empruntons de temps à autres.
Martin trouve des morilles qu’il ramasse et range soigneusement pour que ses parents les cuisinent ce soir. Sans s’en rendre compte, on gravit, mine de rien, 750m jusqu’au belvédère de Sorémont d’où nous avons une vue plongeante sur la vallée au fond de laquelle coule la rivière.
Si les panoramas d’automne sont magnifiques, ceux du printemps n’ont rien à leur envier. Sur la crête face à nous, s’étale une ligne de sapins vert sombre dont les teintes contrastent avec les verts tendres des feuillus un peu plus bas. En fait, tout un camaïeu de verts se déploient devant nous, avec, plus à gauche, la Tournette qui domine tous les sommets des Bauges, en enfilade : le Pécloz, l’Arcalod…
Il y a évidemment une table d’orientation que chacun commente selon ses affinités !!!!
Nous regagnons prestement la petite clairière avec les troncs d’arbres en guise de bancs, afin de nous mettre à l’abri du vent qui souffle fort et nous refroidit vite.
Le repas est accompagné de thé et café afin de nous réchauffer, et après les gourmandises de rigueur, nous quittons ce lieu accueillant un peu tristes de ne pouvoir y rester pour une petite sieste, qu’on aurait été bien en droit d’espérer, un 12 mai. (Mais n’oublions pas l’avertissement du début, nous sommes au troisième et dernier jour des Saints de Glace !!! on n’a donc pas le droit de se plaindre !)
Nous redescendons par un chemin différent toujours très agréable. La cueillette de morilles continue, tout aussi intensive qu’à la montée.
Arrivés au croisement avec une petite route, nous découvrons un joli lavoir avec deux bassins.
A présent, nous atteignons la zone vert tendre que nous apercevions du haut du belvédère.
A nos pieds, un joli tapis jaune : narcisses et autres fleurs printanières marquent la couleur dominante.
Nous arrivons à la fin de la boucle, non loin de la cascade et filons directement jusqu’au village pour aller boire un verre au bar « le Chercheur d’Or ». En traversant le village nous lisons les différents panneaux qui expliquent l’architecture des lieux, il faut dire que ce petit village est charmant…
Nous regagnons les véhicules vers 17h30, bien contents de notre sortie assez tonique. Bizarrement, quand il fait frais, on a moins tendance à flâner, et encore moins à lézarder !
Merci beaucoup Michel L. pour ta proposition. Une jolie balade sans faire beaucoup de kilomètres, ce n’est pas mal non plus !
Merci à tous pour votre joyeuse humeur. L’inconvénient d’être si nombreux, c’est qu’on ne peut pas discuter avec tout le monde ! De ce fait, ça nous donne envie de revenir.
Belle semaine à tous.

Jocelyne BRIGGS

Description

12 mai 2019

Les inscriptions à cette randonnée sont fermées.

Heure de départ et lieu du rendez-vous de la randonnée

Départ : LYON = 7h30, place Jules Grandclément (métro ligne D – station Parilly).
Rendez-vous : VIRIEU-LE-GRAND (Ain) = 9h15, parking sur la place du village.

Une bonne boulangerie nous attend avec pains spéciaux au fromage et spécialités !!!

Activité

Au départ, nous traversons le village de Virieu avant de monter vers la cascade de Clairefontaine devant laquelle nous passerons quelques instants de fraîcheur. Puis à travers des sous-bois, nous monterons vers le Belvédère de Sérémont, point culminant de notre randonnée ( 960m).

Nous pique-niquerons devant ce beau panorama. Puis nous redescendrons à travers forêts et prairies en longeant  de magnifiques ruisseaux vers notre point de départ.

Cotations

Niveau : 2       Difficulté : 2
Dénivelé : 750m          Longueur : 12km          Temps : environ 7h, y compris repas et sieste !!!

Équipement

Habituel : bâtons, sac à dos, vêtements chauds, bonnes chaussures, lunettes de soleil, crème solaire,  pique-nique, en-cas énergétiques, boissons.
Et bonne humeur !!!

Animateur

Michel Landry : 06 12 57 21 65

Covoiturage

14 € à remettre à votre chauffeur sur la base de 4 personnes par véhicule au départ de Lyon.

Télécharger la fiche